Rénovation énergétique de l'habitat : RGE et auto réhabilitation

Le plan de rénovation énergétique de l'habitat vise à rénover 500 00 logements par an jusqu'à 2017 au niveau national. Source d'économies mais aussi de création d'emploi, en région, le Plan  100 000 logements lancé par le Conseil Régional ambitionne lui aussi de développer de nouvelles réponses sur l'ensemble des territoires du Nord Pas de Calais...

L'Etat a annoncé la mise en place au 1er juillet 2014, du principe d'éco-conditionnalité pour les travaux de performance énergétique dans le bâtiment : les travaux devront être réalisés par des entreprises titulaires du label RGE qui s'est transformé de "Reconnu Grenelle de l'Environnement" en Reconnu Garant de l'Environnement". Sans ce précieux sésame, les entreprises ne pourront pas faire bénéficier à leurs clients des aides et subventions de l'Etat et dispositifs bancaires.

L'enjeu est énorme et malgré les moyens mis en œuvre (mesures incitatives, fiscales et financières,...) le marché ne parviendra pas, à lui seul, à répondre aux besoins fondamentaux d'habitat.

Aussi, se multiplient les initiatives pour faire participer les citoyens  au travers de l'auto-réhabilitation accompagnée ARA: faire avec les gens, les accompagner et assurer que les travaux sont réalisés dans les règles de l'art, étudier dans le même temps quelles plus-values on apporte à travailler avec eux pour capitaliser, transférer et développer de nouveaux marchés pour les entreprises. Une piste très sérieuse pour les SIAE et notamment les entreprises d'insertion !

A noter l'expérimentation de la première licence professionnelle ARA par l'Université de Valenciennes.